Le protocole sanitaire mis en place l’an dernier pour le secteur de l’hôtellerie de plein air connait quelques modifications pour cette saison 2021.  Selon les nouvelles instructions gouvernementales, la FNHPA a adapté le dispositif qui a été validé par le gouvernement le 21 mai 2021.

–> Prévention

Les établissements sont encouragés à mesurer leur taux de dioxyde de carbone (CO2). En effet, l’aération et la ventilation sont difficiles à mettre en œuvre dans le cadre du respect des gestes barrières lorsque la fréquentation est importante. L’objectif est de mesurer le degré d’utilisation de l’air. Au-delà de 800 ppm, des mesures  immédiates en termes d’aération seront établies. A partir de 1000 ppm, des mesures d’évacuation des locaux seront mises en œuvre.

La FNHPA précise qu’il ne s’agit pas d’une obligation mais d’une recommandation.

–> Sanction

Les gestionnaires de camping sont invités à modifier et à enrichir leur règlement intérieur afin de sanctionner les clients susceptibles de ne pas respecter les règles sanitaires à plusieurs reprises.

La sanction peut aller jusqu’au renvoi de l’établissement indique la FNHPA.

–> Ce qui ne change pas 

Concernant les équipes :

– Un référent Covid-19 doit être désigné (dirigeant, salarié sous la responsabilité du dirigeant du camping).

– L’employeur doit rappeler et faire respecter les règles et les consignes de sécurité dans une logique de prévention. Des formations sur les mesures sanitaires doivent être organisées.

– Les équipes doivent être fournit en produit de base (gel hydroalcoolique et masque) et en équipement de protection (gants, visières, pare-haleine, plaques de plexiglas).

– L’organisation du travail doit être aménagée : postes de travail, locaux, arrivée et sortie des salariés, planning de travail, repas et gestion du linge afin de limiter les regroupements des salariés.

Concernant les clients :

– L’aménagement des parties communes (animations, aires de jeux, restaurants, événements collectifs..) doit être mise en place afin de respecter la distanciation sociale et de limiter les points de contacts.

– Les sanitaires doivent être nettoyés fréquemment.

– Des jauges doivent être mises en place pour les piscines et les espaces aquatiques.

– Un protocole d’isolement doit être mis en place en cas de suspicion de Covid-19.

Important : Les personnes à risque, devront  être placées en quarantaine au camping dans un lieu dédié, avec isolement des personnes ayant été en contact, appel du centre 15 ou d’un médecin et déclenchement des procédures de désinfection des lieux.

fnhpa-covid-2021

deconfinement-covid-fnhpa

Sources :

http://fnhpa-pro.fr/wp-content/uploads/2021/05/Protocole-sanitaire_FNHPA2021-12-05.pdf

http://www.ot-campings.com/L-Actualite/Protocole-sanitaire-ce-qui-change-en-2021